Zoom sur la reconnaissance faciale aux Etats-Unis

Zoom sur la reconnaissance faciale aux Etats-Unis

L'utilisation de la reconnaissance faciale en tant que modalité biométrique a progressé au fil des ans et constitue désormais un élément essentiel d'une solution multibiométrique. Les systèmes de justice pénale à travers les États-Unis utilisent la technologie de reconnaissance faciale Morpho pour identifier les personnes d'intérêt et améliorer leurs capacités d'enquête. Ainsi aujourd'hui, dans les endroits publics surtout les aéroports aux États-Unis, la reconnaissance faciale est une des technologies des plus célèbres.

Une des nouvelles technologies les plus utilisées dans la sécurité publique

Ce type de technologie a très vite évolué aux États-Unis et est le plus souvent utilisé pour la sécurité publique dans plusieurs États.

  • Detroit détient par exemple un programme appelé Project Green Light, qui transmet au département de police des séquences de surveillance en direct provenant d'entreprises situées dans des zones à forte criminalité. La police utilise ensuite un logiciel de reconnaissance faciale afin d'identifier les criminels violents.
  • Le festival de musique très acclamé Austin City Limits pourrait bientôt abandonner ses billets pour bracelet et déployer un balayage de reconnaissance faciale. La ville envisage une technologie permettant d'identifier 60 personnes en une demi-seconde, même si aucune d'entre elles ne regarde directement la caméra. Les organisateurs prévoient actuellement de tester la technologie de reconnaissance faciale au festival 2019.
  • Madison Square Garden a discrètement implémenté la technologie de reconnaissance faciale. Le logiciel capture des images de personnes et les compare à une base de données de photographies afin d'identifier les personnes potentiellement dangereuses.

Une technologie très prisée par les aéroports américains

Quand un scanner de reconnaissance faciale a aidé les autorités à attraper un homme qui tentait d'entrer dans le pays en utilisant le passeport de quelqu'un d'autre à l'aéroport international de Dulles en août 2018, les responsables ont pu annoncer que la technologie constituait un «pas en avant» dans la protection des États-Unis contre les menaces.

Plus tard, quand un système similaire a été dévoilé, permettant aux voyageurs internationaux de se faire scanner le visage avant de monter à bord d'un vol, les responsables ont déclaré qu'il rendrait l'expérience de voyage plus fluide et plus sûre en éliminant le besoin de cartes d'embarquement et de cartes d'identité. Actuellement donc, la reconnaissance faciale est particulièrement utilisée dans les aéroports américains.

La reconnaissance faciale de plus en plus commerciale aux États-Unis

Mettant de côté les utilisations de la technologie par le gouvernement, qui incluent l'imposition d'amendes aux malfaiteurs, l'identité présumée de meurtres et d'autres criminels recherchés, il existe un grand nombre d'applications professionnelles à surveiller. Ce dernier est en train de gagner du terrain aux États-Unis, avec une enseigne de fast food permettant aux clients d'utiliser une option de «sourire pour payer» via une technologie de reconnaissance faciale artificiellement intelligente.

Des entreprises telles que Facebook utilise également la technologie de reconnaissance faciale, c'est la raison pour laquelle la plate-forme de médias sociaux peut pré-étiqueter vos photos avant que vous ne lisiez et ne marquiez manuellement quels amis sont présentés. L'apogée de la biométrie permet également aux entreprises privées d'améliorer la sécurité.

À titre d'exemple, il y a l'entreprise Semlex qui propose des documents officiels biométriques dans divers États du monde comme aux États-Unis. Cette entreprise d'Albert Karaziwan peut ainsi travailler avec l'État pour encore plus d'efficacité en mettant à leur profit des documents officiels pour matcher avec les technologies de reconnaissance faciale.

Autres articles

Washington : la reconnaissance faciale s'installe à l'aéroport

Au sein des aéroports de Washington, place à l'usage de la nouvelle technologie notamment au niveau de la reconnaissance faciale. Depuis sa phase test, en aout 2018, ce dispositif a témoigné de son efficacité......